Qui vous indemnise en cas d’accident de la vie ?

Qui vous indemnise en cas d’accident de la vie ?

Personne n’est à l’abri d’un accident. Et lorsqu’un tel événement se produit, les conséquences peuvent être considérables, tant physiquement que mentalement et financièrement. Dès lors, qui vous indemnise en cas d’accident de la vie ?

Un accident de vie : qu’est-ce que c’est exactement ?

Comme son nom l’indique, un accident de vie survient dans la sphère privée, contrairement à l’accident de travail qui a lieu dans le cadre de l’activité professionnelle. D’ailleurs, on parle aussi d’accident de vie privée.

Dans les faits, il regroupe un grand nombre d’accidents, plus ou moins graves : chute, choc, brûlure, coupure, intoxication, etc. Certains n’auront que peu voire pas de répercussion (courte incapacité de travail, hospitalisation momentanée, etc.), tandis que d’autres auront des conséquences importantes, longues, voire permanentes (invalidité, dépendance, pathologie de longue durée, etc.).

Par ailleurs, sachez qu’un accident de vie peut être avec ou sans tiers responsable. Si une autre personne est impliquée dans votre accident, les questions d’assurance et d’indemnisation ne seront pas les mêmes.

La prise en charge par l’assurance de la victime

S’il vous arrive un accident de vie sans tiers responsable, votre propre assurance maladie-accidents-invalidité vous indemnisera. Vous devrez compléter un formulaire et le transmettre à votre assureur.

Et pour une prise en charge plus complète, mieux vaut souscrire une assurance invalidité privée en plus du régime public.

En cas de tiers responsable

Si votre accident de vie implique une autre personne, on parle de « tiers responsable ». Dans ce cas, l’assurance du tiers (qu’il s’agisse d’un particulier ou d’un professionnel) se chargera de votre indemnisation.

Et si l’assurance du tiers responsable ne prend pas en charge votre accident de vie, le conflit devra être solutionné d’une autre façon, par la médiation ou au tribunal. La victime pourra alors demander des dommages et intérêts pour les préjudices (physiques et moraux) subis.

Les fonds spéciaux

Enfin, notez qu’il existe différents fonds solidaires au Québec, qui aident les victimes d’accidents de vie (avec ou sans tiers responsable) à obtenir réparation. Ces fonds fournissent des renseignements et des aides sur les démarches à effectuer et accompagnent les demandeurs dans leur obtention d’indemnisations. Si besoin, n’hésitez pas à consulter ces associations.

En cas d’accident de vie, vous pouvez donc être indemnisé de diverses façons, selon votre situation. Alors renseignez-vous bien !

Les commentaires sont clos.