Les plus gros fails en NBA

Les plus gros fails en NBA

Quand on pense aux sportifs de la NBA, tout de suite, ce sont des images de joueurs au top de leur forme, de prouesse ou d’exploits qui nous viennent en tête. Toutefois, le sport, comme la vie, est semé des meilleurs comme des pires moments. Ce sont justement ces derniers que nous aimerions mettre en avant, histoire d’esquisser des sourires ou même des rires en ces temps où tout nous paraît un peu sombre.

À la cinquième et quatrième places

À la cinquième place, nous retrouvons Stephen Curry de Golden State Warriors. Après avoir réussi à récupérer le ballon, il se lance tout seul, le champ étant complètement libre pour lui, vers le panier. Toutefois, alors que tout le monde s’attendait à ce qu’il score, il chute lourdement et perd tout contrôle. Il n’a pas pu se rattraper par la suite, malgré plusieurs tentatives. Alors qu’on n’y peut rien face à une glissade ou autre, comme on en recense plein sur le site FFL , pour d’autres, c’est leur concentration qui les abandonne en plein jeu. C’est ce qui s’est passé pour P.J. Tucker des Houston Rockets. Son adversaire marque et son coéquipier récupère le ballon et le lance vers lui. Contre toute attente, au lieu de saisir ce dernier, il se met en retrait… et l’adversaire arrive à remettre la main dessus… Et à marquer une deuxième fois. Les Houston Rockets perdront éventuellement ce match.

La troisième et deuxième place du podium

On peut en rire, mais il y a aussi des « fails » qui font mal. N’oublions pas ce match où Giannis Antetokounmpo, dans sa tentative de lancer le ballon à son coéquipier, vise malencontreusement la tête de James Harden, son adversaire, qui reçoit ce dernier de plein fouet sur sa joue droite. Continuons sur cette même lancée et remémorons-nous de ce moment où James Harden fait rebondir le ballon au sol, mais rate le rattrapage, et bien évidemment, ce dernier continue sa course en plein dans sa tête. Lui non plus n’oubliera pas ce match de si tôt.

La première place revient à…

Quand un joueur marque, on ne peut que célébrer. Toutefois, il arrive aussi que certains marquent contre leur camp. C’est ce qui s’est malheureusement passé pour Jamal Murray, de l’équipe Nuggets de Denvers. Cela s’est produit dans le match Nuggets de Denver contre Magic d’Orlando. Bien évidemment, on ne peut que tout mettre sur le dos de la malchance. Le malheur des uns fait bien le bonheur des autres.

Voilà de ce qu’il en était pour 2019. Les matchs vont continuer, les exploits sportifs aussi. Il en sera de même pour les fameux « fails ». Nous reviendrons avec d’autres compilations pour votre plus grand plaisir. 

Les commentaires sont clos.