Les différentes méthodes d’extension de maison

Les différentes méthodes d’extension de maison

Souhaitez-vous agrandir votre demeure en procédant à une extension ? Désirez-vous connaître les possibilités d’extension de maison qui s’offrent à vous ? Si oui, la lecture de cet article vous éclairera.

L’extension de maison, c’est quoi ?

L’extension de maison est une technique qui permet d’augmenter la surface habitable. Elle consiste à agrandir, construire ou surélever une pièce. L’extension de maison vise donc à gagner de l’espace mais aussi à faire entrer plus de lumière naturelle dans la demeure. Elle permet aussi de séparer harmonieusement les différents coins de la maison. L’extension d’un habitat a également pour but d’améliorer le confort des habitants.

Pour réaliser l’extension d’une maison, il est recommandé de se renseigner auprès de la mairie pour s’enquérir des règles en vigueur dans la commune. Ces règles diffèrent en fonction des lieux d’habitation. Elles sont à prendre en compte avant la réalisation du projet d’extension. Une déclaration de travaux est nécessaire avant d’entamer le projet d’extension. Elle permettra à la commune de vérifier si le projet de construction est conforme aux règles en vigueur. Pour établir une extension, un permis de construire est nécessaire si la demeure s’étend sur une surface supérieure à 20 m2. Ce permis est aussi exigé si la surface après travaux est de 150 m2 ou plus.

Les différentes méthodes d’extension de maison

Quatre principaux types d’extension de maison sont réalisables.

  • L’extension en surélévation

Technique très utilisée, elle permet de gagner plus d’une dizaine de mètres carrés. Selon les spécialistes, une demeure de plain-pied d’environ 80 m2 peut atteindre une surface de 160  m2 avec une extension sur toute sa longueur. Certes, cette extension peut paraître chère, mais elle est moins coûteuse que l’achat d’un nouveau logement. Si vous recherchez un professionnel pour vos travaux, consultez le site combles.com .

  • L’aménagement des combles

Cet aménagement est simple et facile à réaliser. Pour réaliser vous-même cette extension, vous devez avoir des connaissances en bricolage. Cette méthode consiste à aménager le grenier pour disposer de plus d’espaces. La surface à gagner variera selon la taille de la demeure. L’aménagement des combles nécessite le respect de certaines conditions. Vous devez disposer d’une hauteur sous plafond de 1,80 m au minimum et d’une pente sous toiture supérieure à 30 degrés. Il vous faudra également disposer d’une charpente dite traditionnelle. Vos combles sont perdus ou non aménageables si ces conditions ne sont pas respectées.

  • L’extension latérale

Cette extension nécessite une grande surface pour sa réalisation. Elle permet de gagner des mètres sur la longueur en construisant un garage ou une véranda en kit. Il est possible de réaliser cette extension soi-même. Cette extension peut être réalisée avec du bois, du parpaing ou du verre. Pour la réalisation d’une extension latérale, vous devez tenir compte des normes en vigueur dans votre commune.

  • L’extension en excavation

C’est une technique ancienne et peu coûteuse. Elle permet de gagner plus d’espace en récupérant la surface occupée par une cave. Pour que cette extension soit possible, votre cave doit respecter des principes précis. La hauteur sous plafond doit atteindre au minimum 1,80 m.

 

Les commentaires sont clos.