Le streetwear japonais a le vent en poupe !

Le streetwear japonais a le vent en poupe !

Le domaine de la mode est toujours en perpétuel changement. C’est le cas notamment des « vêtements de rue » ou du Streetwear qui s’installe peu à peu dans de nombreux pays. Au Japon, le Streetwear connaît un succès retentissant et l’on assiste à la montée de nombreuses enseignes spécialisées dans ce domaine. De nombreux jeunes japonais ont également adopté ce style d’habillement devenu une véritablement tendance.

 

Une arrivée et une popularisation au Japon

Le Streetwear a eu un grand succès aux États-Unis. Rapidement, ce nouveau style d’habillement s’est répandu comme une traînée de poudre dans d’autres régions comme la nation du soleil levant. Ce style particulier a été introduit dès 1989 par Hiroshi Fujiwara, un DJ très populaire et apprécié des jeunes nippons.

L’homme a beaucoup contribué à l’arrivée du Streetwear dans l’archipel après une rencontre à New York avec Malcolm McLaren, un pionnier de la mode punk et hip-hop des années 1970 et 1980. Finalement, ce nouveau mode d’habillement est rapidement adopté par la youth culture et arrive dans divers quartiers. C’est particulièrement le quartier de Harajuku à Shibuya qui propulse cette culture notamment avec l’ouverture de très nombreuses friperies.

Cela a beaucoup contribué à la popularisation de la mode Streetwear à Tokyo, la capitale nippone. On assiste ainsi à une mise sur le marché de diverses collections légendaires comme les t-shirts graphiques de A Bathing Ape (Bape). Aujourd’hui, les modèles personnalisés de la shop de streetwear japonais avec des styles et accessoires atypiques font la tendance du marché japonais.

Le Streetwear adopté par de grandes marques japonaises

À la vue de la forte ampleur que la mode Streetwear a dans certains quartiers de Tokyo et d’autres villes, de nombreuses marques nippones ont commencé à suivre très rapidement la dynamique. En effet, cette croissance exponentielle n’a pas laissé indifférents les acteurs du monde de la mode et de la création.

Lors des premières années de succès du Streetwear au Japon, certaines marques ont surfé sur l’essor des sous-cultures adjacentes comme le skateboard, le BMX, le punk et le hip-hop pour pousser leurs produits. L’une des premières marques à s’investir dans cette nouvelle culture est Stussy qui a émergé à l’épicentre de la culture de rue, la scène du centre-ville de New York.

La marque Supreme n’a pas été en reste. Ces entreprises ont lancé la dynamique et ont permis l’émergence de jeunes créateurs de Streetwear japonais. On a commencé à voir naître certaines enseignes japonaises spécialisées dans le Streetwear. Aujourd’hui, le marché nippon est très dynamique. Avec de nombreuses marques phares comme Beams, Visvim, Undercover, Bape, Neighbourhood et Mastermind Japan, cette mode n’a pas fini de faire parler d’elle.

La tendance actuelle du Streetwear japonais

Aujourd’hui, le Streetwear nippon s’est bel et bien développé. Il s’agit même d’un style à part entière qui a encore beaucoup d’avenir devant lui. Le Streetwear japonais a même imposé son propre style avec une culture urbaine illustrée sous diverses pièces vestimentaires comme :

  • des débardeurs à motifs,
  • des parkas XXL,
  • des survêtements amples,
  • des joggings baggy, etc.

La prospérité des marques japonaises précurseures du Streetwear se poursuit et va au-delà même du territoire japonais. À l’échelle mondiale, le Streetwear japonais connaît d’ailleurs de nombreux adeptes et les produits nippons sont devenus faciles d’accès.

 

Les commentaires sont clos.