Le rachat de crédit : une solution pour améliorer les finances des séniors

Le rachat de crédit : une solution pour améliorer les finances des séniors

Pour la plupart des séniors, le passage à la retraite entraîne une baisse conséquente de leurs revenus. Les plafonds de retraites baissent, avec parallèlement, une augmentation de la durée de cotisation, alors que le coût de la vie est en constante évolution ainsi que toutes les formes de taxes et d’impôts. Cet environnement conduit malheureusement, les personnes âgées à connaître de temps à autre, des soucis avec leurs finances, déséquilibrant ainsi leur budget pourtant bien planifié. Surtout si quelque temps auparavant, ils ont contracté des crédits (immobilier, voiture, etc.), mais ont été surpris par les aléas de la vie. Pour redonner du souffle à leur budget, les organismes bancaires proposent la solution du regroupement ou rachat crédits séniors.

Qu’est-ce que le rachat crédits séniors ?

D’abord, il est important de préciser qu’un sénior n’est pas forcément synonyme de retraité. En effet, dans la vie professionnelle, on peut être catégorisé sénior dès l’âge de 50 ans par exemple, pourtant on reste encore dans la vie active pendant une dizaine d’années (parfois plus). Selon certains contrats dédiés aux séniors, ils peuvent encore demander un crédit avant 69 ans, avec un remboursement qui s’étend jusqu’à 85 ou 90 ans. Ainsi, plusieurs organismes de crédits acceptent donc toujours de financer et même de racheter leurs crédits, le cas échéant.

L’opération de rachat de crédit pour séniors, consiste donc à allonger la durée des échéances des différents crédits contractés par le préretraité, tout en majorant le coût total des dettes. Le rachat de crédit propose aussi souvent, un taux plus avantageux comparé aux taux de ses anciens prêts.

Rééquilibrer ses finances avec le rachat de crédit sénior

Pour plusieurs ménages surendettés, l’opportunité de cette opération réside dans le fait qu’elle permet de sauver le débiteur. Cela est possible en diminuant ou en augmentant les mensualités, tout en ayant un seul crédit à un taux plus avantageux. Cette solution de dégressivité de mensualités, baisse ainsi les dépenses et réduit par la même occasion, les charges mensuelles du ménage. Cela peut combler les pensions de retraite qui s’amenuisent de plus en plus, avec un taux de remplacement moyen à environ 75 % du dernier salaire.

En réorganisant leur finance vacillante, les séniors peuvent alors aider leurs enfants ou financer un autre projet, tout en disposant toujours du patrimoine immobilier (dans le cas d’un crédit maison contracté). Leur pouvoir d’achat étant amélioré, ils peuvent conserver leur niveau de vie habituel.

Financer des projets personnels, grâce au rachat de crédit sénior

La fin de la vie active, est le moment idéal pour concrétiser des projets personnels auparavant repoussés faute de temps. Mais, les possibilités à portée des séniors, se trouvent souvent limitées en raison de la diminution importante des rentrées d’argent.

Pour programmer un voyage en dehors du pays, faire des travaux d’aménagement dans son logement ou participer au paiement des études supérieures des enfants, les séniors peuvent donc contracter un prêt à la consommation, mais les taux d’emprunt sont souvent onéreux. La solution envisageable est de passer par un rachat de crédit, car il est possible d’y inclure une trésorerie destinée à financer les projets personnels des personnes âgées, et cela à un taux d’intérêt plus attractif. Il faut simplement le notifier au moment de l’opération à l’organisme prêteur, pour que cette réserve d’argent soit intégrée dans l’unique mensualité de remboursement. Le sénior n’a plus donc à souscrire un nouveau prêt à la consommation et la trésorerie supplémentaire inclue est alors amortie sur une durée rallongée, permettant d’étaler les dépenses dans le temps.

Pour les banques, le profil du sénior est très intéressant, car il possède plusieurs garanties : le montant de sa pension de retraite est connu et stable. Généralement, il a pu se constituer un patrimoine et n’a plus d’enfants à sa charge. Aussi, grâce aux progrès de la médecine, leur espérance de vie est aussi nettement améliorée.

Les différents types de regroupement de dettes pour séniors

Les organismes de crédits proposent différentes solutions de regroupement de crédits, selon le besoin de l’emprunteur :

  • Le regroupement de crédit propriétaire.
  • La restructuration de crédits à la consommation (voiture, mariage des enfants, travaux d’aménagement, etc.).
  • Le rachat de crédit hypothécaire (jusqu’à 99 ans) ou sans garantie hypothécaire jusqu’à 78 ans.

Rappelons qu’à partir d’un certain âge, il est plus facile d’obtenir l’approbation d’un crédit lié à la consommation plutôt qu’un prêt immobilier. Pour ce dernier, les établissements bancaires prendront en compte l’âge du souscripteur à la fin du prêt, son état de santé et ses revenus stables (pensions de retraite ou autres). En ce qui concerne le demandeur, il doit accorder une attention particulière sur le choix de l’organisme qui rachètera ses créances avant l’interdiction bancaire. Pour bénéficier du meilleur taux et de conditions adaptées à sa situation, il peut se renseigner auprès des sociétés concurrentes pour effectuer un comparatif ou alors avoir recours à un courtier. Il sera question de faire en sorte que le taux ainsi que les frais annexes du dossier, soient tenables, voire avantageux, pour qu’il n’y ait pas de rechute.

Les commentaires sont clos.