Installation d’abri de jardin : les règles à suivre

Installation d’abri de jardin : les règles à suivre

Généralement les abris des jardins sont bien pratiques pour tout ranger et surtout éviter d’encombrer les garages. Pour organiser son espace extérieur il est donc convenable d’installer un abri de jardin. Qu’il soit construit en bois pour un style naturel, en métal pour plus de solidité ou encore en résine pour réduire la fréquence d’entretien, un abri jardin est généralement adapté au rangement de toutes sortes de matériels. Les experts en bricolage vont s’attacher à le faire eux-mêmes alors que les autres demanderont l’aide d’un expert. Quoi qu’il en soit en fonction de votre région, comme pour toutes sortes de constructions, il existe des conditions et un minimum de règle à respecter pour la construction d’un abri. Dans cet article, nous vous détaillons l’ensemble des règles à suivre.

La préparation du sol

Avant d’entamer d’éventuels travaux de construction, il faut en premier lieu choisir le type d’abri de jardin que vous souhaitez construire. Il convient aussi au préalable de préparer le terrain et cela peu importe le type de sol choisi. Cela revient donc à enlever les herbes et feuilles mortes, à retirer les pierres et à tasser le sol. Il est donc impératif de s’assurer que l’espace choisi est bien droit (il est recommandé d’utiliser un niveau à bulle ou une ficelle tendue). L’entretien du sol devra se poursuivre même après la construction de l’abri afin de garantir la solidité de l’abri car les fondations ne sont pas toujours en béton, le non-entretien régulier des alentours pourrait donc fragiliser la structure de la construction. Entretenir le sol de son abri implique également de le niveler chaque année afin d’éviter que tout élément étranger comme les débris de terre ne viennent fragiliser le nivellement préalablement effectué.

La réalisation du plancher

  • Le plancher sur dalle en béton

La réalisation d’une dalle en béton est la plus résistante mais aussi la plus longue à réaliser. Elle nécessite de ce fait un dosage bien précis du gravier pour obtenir un résultat des meilleures (l’avis et le suivi d’un professionnel sont donc recommandés).

  • Le plancher en bois

Le plancher en bois demeure le plus utilisé car il demeure le plus simple et sans complication majeure. Pour ce plancher, la préparation du sol, elle est la même, quel que soit le type de sol choisi. Votre sol devra néanmoins être propre et bien nivelé avant de commencer l’installation.

  • Le plancher sur parpaings

Tout comme le plancher en béton, la réaliser d’un plancher sur parpaings nécessite du temps et de la précision. Ce plancher ne s’appliquera néanmoins, que pour des abris modernes fournis avec plancher (il est conseillé de ne pas poser ici un abri de jardin de plus de 15 m²).

  • Le plancher de dalle gravillonnée

Le plancher de dalle gravillonnée est non seulement perméable à l’eau mais aussi ultra-stable et très fixe. Il nécessite donc un suivi particulier et un entretien des plus stricts.

La réglementation en matière d’abri de jardin

En fonction de la région habitée, il convient d’aller se renseigner à la mairie pour prendre connaissance de la législation en vigueur. Il vaut mieux vous en assurer avant de construire votre abri de jardin pour éviter toutes contraintes judiciaires. En effet, certaines normes définissent d’avance les dimensions, la couleur ou le lieu et l’emplacement exact des abris. Bien entendu ces normes varient en fonction des pays, des villes, des communes et aussi des lotissements. Avant d’effectuer toutes démarches administratives, assurez-vous des dimensions et du type d’abri.

Ce qu’il faut retenir :

Avant d’entamer d’éventuels travaux de construction, il faut en premier lieu choisir le type d’abri de jardin que vous souhaitez construire. Une fois ce choix fait, il ne reste plus qu’à faire l’étude du terrain et à choisir un abri de jardin en kit afin de démarrer votre construction. Il est conseillé de vous faire aider lors du montage de votre abri de jardin. Il faudra installer les solives, poser le plancher, monter les murs et les menuiseries et enfin installer votre toiture.

Les commentaires sont clos.