Comment devenir famille d’accueil ?

Comment devenir famille d’accueil ?

Vous avez de la place et des chambres vides chez vous et vous avez envie de contribuer au rayonnement de la société en devenant une famille d’accueil pour des enfants abandonnés, des délaissés de la société ou encore des adultes émancipés ? Voilà une bien lourde responsabilité. Avant de la prendre sur vos épaules, parce qu’il est extrêmement compliqué de dire non quand vous vous êtes engagé, vous devez absolument prendre le temps de vous approprier tout ce que ça implique et être sûr d’être prêt à aller jusqu’au bout. De quoi s’agit-il exactement ? Pourquoi s’adonner à cette activité et à quelles conditions ?

Qu’est-ce qu’une famille d’accueil ?

Une famille d’accueil est une famille qui s’engage à s’occuper d’enfants qui pour une raison ou une autre se sont retrouvés sans leurs parents et sans personne d’autre pour prendre soin d’eux. Elle a pour mission fondamentale de procurer à ces enfants un cadre de vie équilibré et chaleureux afin de leur donner les moyens de s’épanouir et de se développer affectivement, physiquement et psychiquement. En ce sens, il s’agit d’une responsabilité lourde au point où cet engagement est encadré par des règles et des lois très strictes.

Pourquoi devenir famille d’accueil ?

Vous pouvez devenir famille d’accueil pour plusieurs raisons.

Pour donner de l’amour à des âmes innocentes

Si vous voulez donner de l’amour à des enfants et leur montrer qu’ils comptent, vous devez devenir une famille d’accueil. La plupart des enfants en difficultés ont besoin de se sentir importants et d’avoir la certitude qu’ils comptent pour la société, qu’ils comptent pour quelqu’un et qu’ils ne sont pas des laissés pour compte. C’est extrêmement important pour éviter qu’une colère trop longtemps accumulée les révolte.

Pour vous rendre utile

En devenant famille d’accueil, vous vous rendez utile à la communauté. La société a besoin de personnes qui s’engagent pour la bonne cause. C’est très noble, de décider d’ajouter sa pierre à l’édifice. Si vous sentez l’appel, ne résistez surtout pas !

Pour découvrir une autre culture

Prendre un enfant chez soi, c’est accepter d’entrer dans son monde et le laisser entrer dans votre monde. C’est découvrir son identité, sa personnalité et surtout sa culture et apprendre à vivre avec, sans forcément chercher à le changer ou à le faire devenir comme vous. Un peu comme si vous décidiez de vous approprier sa culture et tout ce qu’il est. Ce n’est pas aisé. Mais quand on y arrive, c’est un réel bonheur pour les deux parties.

Qui peut être famille d’accueil ?

C’est bien de vouloir devenir famille d’accueil. Mais c’est encore mieux de remplir toutes les conditions pour y parvenir. Il n’est pas donné à tout le monde de remplir cette fonction, car elle est sujette à des normes plutôt strictes.

Lors de la demande, il est important que l’assistant soit âgé de 25 à 65 ans et qu’il n’ait pas d’enfant de moins de deux ans. Aussi, une femme enceinte ne peut pas demander à avoir l’agrément. Il faut également préciser que s’il s’agit d’un couple, ils doivent attester qu’ils sont ensemble depuis au moins trois ans. En ce qui concerne les conditions matérielles et physiques, l’assistant familial doit avoir un logement personnel qui soit adapté à l’accueil d’un ou de plusieurs enfants. Les conditions d’adaptation sont relatives à la taille, à l’état, aux conditions d’accès ainsi qu’à l’environnement dans lequel il se trouve, tout ceci pour assurer aux enfants accueillis le bien-être et la sécurité.

Comment procéder ?

La procédure pour devenir assistant familial est plutôt simple et passe nécessairement par une demande d’agrément. Pour obtenir l’agrément, vous devez remplir un dossier et fournir certaines pièces justificatives telles que le certificat médical et les extraits du casier judiciaire. L’agrément reçu est valable cinq ans. Après avoir reçu l’agrément, vous devez contacter l’un des services de placement familial proches de chez vous. Vous ne serez pas la seule personne qui postulera pour garder un enfant. L’association procédera donc à une sélection. Elle sera issue de la phase d’information, d’analyse et d’évaluation de votre projet et suivie d’une formation.

Au cours de cette phase, l’association s’entretiendra avec vous afin d’en savoir plus sur vous et de connaitre vos motivations profondes. Elle dure quatre à six mois. La décision de vous accorder la garde s’en suit alors.

Dès les premiers temps, un membre de l’équipe du service de placement familial se chargera de vous accompagner et de se rassurer que tout se passe bien. Il recevra un mandat de l’autorité et interviendra en tant que personne de référence. En ce sens, il effectuera des visites fréquentes au sein de la famille d’accueil ou invitera l’enfant au bureau du service afin de s’entretenir avec lui.

C’est une lourde tâche de donner un foyer et de l’amour à un enfant dans le besoin. Mais c’est dans le même temps un défi gratifiant. Si vous en avez la possibilité, pourquoi ne pas vous lancer ?

Les commentaires sont clos.