Comment les véhicules autonomes vont-ils refaçonner notre monde?

Comment les véhicules autonomes vont-ils refaçonner notre monde?

Les véhicules, depuis leur apparition, ont remplacé de manière progressive les chevaux, anciens moyens de transport de l’homme. Et ils ne sont pas restés inchangés depuis leur avènement. De nombreuses industries spécialisées dans ce secteur ont fait des avancées phénoménales. Ainsi, on parle aujourd’hui de véhicules autonomes. Qu’est-ce qu’un véhicule autonome? En quoi peut-il participer aux changements de nos modes de vie? Nous répondons à toutes ces questions dans cet article.

Qu’est-ce qu’un véhicule autonome?

Un véhicule autonome est capable d’accomplir une mission complexe en communiquant avec son environnement, sans action du conducteur. C’est un rêve devenu réalité qui ne relève plus de la science-fiction désormais. C’est sans doute une aubaine, un obstacle ou une nouvelle donnée à prendre en compte par toute compagnie de transport.

Un véhicule autonome est donc un véhicule capable de se déplacer sans la manœuvre d’une personne. Ce type de voiture dispose de nombreux capteurs et d’un logiciel de calcul généralement élaboré. C’est un engin conçu pour rouler dans toutes les situations de conduite routière possibles : en ville, à la campagne, sur autoroute, en embouteillage… Aussi, le véhicule prend des décisions tout seul lorsqu’il en ressent la nécessité, sans l’apport d’un conducteur.

Un véhicule autonome peut être un véhicule quelconque aménagé et équipé de capteurs numériques. Les données reçues sont traitées par des processeurs et des logiciels spécifiques. Ces derniers reconstituent la situation routière en 3D grâce à la reconnaissance de formes suite à la fusion des données reçues. Des algorithmes d’intelligence artificielle sont alors utilisés pour choisir l’action à réaliser.

Impact probable du véhicule autonome sur la société

Si les véhicules autonomes venaient à être opérationnels, beaucoup de changements interviendront dans nos vies. Il y aura sans doute des impacts positifs ainsi que des impacts négatifs. Il y aura entre autres :

  • la réduction du taux accidents puisqu’il y aura un meilleur temps de réaction et une plus grande performances des systèmes informatisés,
  • la réduction des embouteillages grâce une homogénéisation du trafic possible et aux systèmes de communication entre véhicules,
  • la joie d’être en voiture sans avoir à conduire, sans avoir le permis et sans être en état de conduire,
  • la diminution du nombre de contraventions et de délits routiers,
  • la réduction des signalisations, puisque les voitures pourraient recevoir les informations de l’environnement de manière électronique,
  • la diminution de la main-d’œuvre nécessaire au secteur des transports
  • la chute de la consommation d’énergie, ce qui entraînera la baisse de la pollution,
  • la régression du business de certaines collectivités. Ces dernières se verront privées des revenus importants de taxes sur le carburant ou le parking municipal par exemple.
  • l’accroissement du taux de chômage dans certains secteurs. Les taxis, les VTC et les routiers pourraient se retrouver sans emploi. Les garagistes, les concessionnaires et tous les vendeurs de pièces automobiles verront moins d’affluence.

Le véhicule autonome, c’est beaucoup plus qu’une révolution automobile. Si des voitures robots se mettent à circuler dans les villes, une série de secteurs (transports, fiscalité, commerce…) pourraient être transformés.

 

Les commentaires sont clos.