Comment devenir technicien du son ?

Comment devenir technicien du son ?

Toute création artistique de qualité exige une excellente qualité sonore. Les techniciens du son jouent un rôle important et respecté dans les milieux de la radio, de la télévision, du cinéma, des vidéos, du jeu et du multimédia. Comment devenir le meilleur dans ce domaine et ne jamais manquer de projets ?

Les différents métiers du son

Les techniciens du son peuvent évoluer en studio ou sur le terrain. Les métiers de l’industrie musicale incluent :

  • Ingénieur du son
  • Preneur de son
  • Concepteur sonore
  • Matriçage (mastering)
  • Mixeur
  • Concepteur artistique

Au théâtre c’est généralement le régisseur qui se charge des aspects techniques de la scène (son et/ou lumière). Au cinéma, les techniciens du son se répartissent dans des équipes notamment composées :

  • D’un producteur
  • De preneurs de son
  • D’un concepteur musical pour le choix de musiques additionnelles
  • D’un réalisateur
  • D’un compositeur
  • De musiciens
  • De sonorisateurs et bruiteurs
  • D’ingénieurs du son

Puis il y a bien entendu la radio et la télévision où les techniciens du son jouent un rôle primordial pour le confort des auditeurs.

Le parcours d’un technicien du son

Plus son portfolio grandit, plus on a de chances d’être engagé au regard de son expérience. Il est alors possible de travailler pour devenir technicien du son sur des projets ponctuels tout en suivant une formation en parallèle.

Il existe deux filières d’études pour devenir technicienne ou technicien du son : le diplôme d’études collégiales D.E.C. ou l’attestation d’études collégiales A.E.C.

Les formations de base seront régulièrement complétées par des mises à jour, préférablement certifiantes, sur les technologies qui évoluent sans cesse.

Les salaires moyens constatés

Les rémunérations suivantes ont été relevées en 2015 chez les membres d’organisations ou d’associations comme la SRC, CBC/Radio-Canada ou encore l’AQPM (Association québécoise de production médiatique).

Les techniciens du son peuvent compter sur des salaires moyens oscillant entre 18 $ et 24 $ à la radio, et de 20 $ à 26 $ de l’heure en télévision. Au théâtre, le cachet varie suivant la taille de la salle de spectacle et peut aller de 1 000 $ à 3 000 $ environ pour un projet complet de conception sonore.

Un preneur de son débutant sur un film de cinéma peut espérer de 30 $ à 40 $ de l’heure. Dans le secteur multimédia, la rémunération débute à 20 $ de l’heure environ et varie jusqu’à 25 $ en fonction des projets.

Les commentaires sont clos.