Que faut-il savoir à propos de la cathédrale notre dame de la treille ?

Que faut-il savoir à propos de la cathédrale notre dame de la treille ?

Dressée sur un espace visiblement restreint, la Cathédrale Notre-Dame-de la-Treille s’impose par la beauté de son architecture moderne. Ce haut lieu des saints est un monument chargé d’histoire. La cathédrale a difficilement vu le jour, mais elle peut être fière d’être l’un des endroits spectaculaires qui ne manquent pas d’admiration. La preuve réside dans le fait que de nombreux individus viennent se détendre sur la terrasse d’un café ou se reposer tout à l’ombre de cette magnifique cathédrale.

Histoire

L’histoire de la cathédrale Notre-Dame-de la-Treille s’est écrite sur de nombreuses années. Ce joyau imposant a commencé à prendre progressivement forme sur une petite place. Le terrain, difficilement acquis, est situé en plein cœur de la ville de Lille. Les travaux font suite à une pose de première pierre qui a lieu en 1 854. Ce n’est que des années plus tard que la cathédrale fut livrée et inaugurée en 1999.

La cathédrale a traversé des âges marqués par des guerres, des oppositions, et même des ouvriers se sont succédés pour faire sortir de terre ce gigantesque monument, objet de convoitise et d’admiration. Ce n’était pourtant pas une évidence. Aujourd’hui, la ville de Lille peut se targuer d’abriter l’une des plus belles réalisations du monde contemporain.

La cathédrale a été marquée par certaines dates qu’il convient d’évoquer. Ainsi, ce n’est en 1 869 que le chœur de la cathédrale fut achevé. C’est d’ailleurs le premier élément à être finalisé avant que les difficultés ne s’ensuivent. On évoquait notamment des problèmes relatifs aux moyens financiers, ce qui a contribué dans une grande mesure au ralentissement des travaux. En effet, le manque de ressources ne permettait pas de finaliser les travaux dans les meilleurs délais et conditions. Quelques années plus tard, c’est-à-dire en 1893, les travaux du déambulatoire et des chapelles vont reprendre. Il a fallu attendre 15 ans pour les réaliser complètement. En 1914, la basilique sera désignée par cathédrale par le pape Pie X. C’est pourquoi on l’appelle aujourd’hui basilique cathédrale.

Pendant la période de la guerre, les travaux avaient été interrompus jusqu’en 1922. Les architectes en charge des travaux ont pu achever la réalisation des deux transepts en 1938 et la nef en 1947.

Une façade et un intérieur spectaculaires

La cathédrale n’a pu obtenir que sa véritable façade en 1991, après avoir hérité d’une façade temporaire en 1947. L’architecture métallique du bâtiment fut l’œuvre de Pierre-Louis Carlier et Peter Rice.

Une petite balade à l’intérieur de la cathédrale laisse découvrir un environnement lumineux sublimé par des panneaux de marbre. La sensation devient encore plus forte lorsqu’on allume les lumières à la tombée de la nuit.

Les commentaires sont clos.