D’où viennent les verrues et comment s’en débarrasser?

D’où viennent les verrues et comment s’en débarrasser?

Les verrues sont un phénomène fréquent, on estime la population mondiale touchée entre 7 et 12% ! Quelles sont les causes de leur survenue et comment les soigner ?

Deux principales causes

  1. Les verrues sont principalement dues au papillomavirus ou VPH qui nous entoure, partout ! Elles ressemblent à une excroissance de la couche supérieure de l’épiderme et se développent sur les mains, les pieds et même le visage, plus rarement néanmoins.

Les lieux de contamination sont essentiellement publics, voire humides : piscines municipales, gymnases (sueur), vestiaires, hôtels. Le papillomavirus se propagera plus rapidement en présence d’une plaie ou d’un déficit immunitaire.

  1. Des troubles psychologiques, de fortes émotions peuvent être également responsables de leur survenue en raison de la baisse d’immunité de l’organisme dans ce contexte.

Les verrues sont extrêmement contagieuses par voie de contact. Elles peuvent être parsemées de petits points noirs qui sont en fait autant de petits caillots de sang.

Les différents types de verrues

  • Les verrues planes ont une surface régulière, ont la couleur de la peau et s’installent plus volontiers sur les mains ou le visage. Elles sont indolores.
  • Les verrues dites vulgaires peuvent être isolées ou en grappe. Leur couleur gris-jaune est caractéristique. Elles se propagent sur les mains ou les orteils et touchent davantage les enfants et les jeunes adultes.
  • Les verrues plantaires s’installent sur la plante des pieds et les orteils, à la manière d’un cal.  Elles sont très douloureuses.

Des traitements efficaces

Les verrues régressent le plus souvent spontanément pour disparaître au bout de deux ans. Néanmoins, il faut toujours consulter un podiatre à Montréal pour diagnostiquer une verrue. Cela pourrait être en effet un durillon, une callosité, une cicatrise fibreuse, voire un granulome (tumeur inflammatoire) ou un mélanome malin, une dermatose…  Il vous proposera également un traitement adapté. 

Une verrue plantaire doit toujours être prise en charge rapidement en raison de la douleur.Les traitements les plus utilisés sont :

  • L’azote liquide utilisée en cabinet,
  • L’acide salicylique en pommade ou gel, la zone tout autour devra être protégée par un sparadrap, pour les petites verrues,
  • Le laser,
  • La cryothérapie ou dessiccation par le froid, toujours chez le médecin, les produits vendus en pharmacie étant trop faiblement dosés,
  • L’homéopathie et notamment le thuya 15 CH.

Les gestes de prévention

Il faut impérativement éviter de marcher pieds nus dans les lieux publics. Séchez-vous bien les pieds et les orteils après votre toilette, le papillomavirus affectionne l’humidité.

Les commentaires sont clos.