Archives de
Catégorie : Famille

Quel est le délai pour divorcer en France ?

Quel est le délai pour divorcer en France ?

Le divorce est une période difficile à vivre dans une vie. Il s'agit de prendre une décision qui impacte notre vie personnelle mais aussi celle de nos enfants. Autant dire que choisir de divorcer est une décision prise avec beaucoup de réflexion. Lorsque la décision de divorcer est prise, les époux souhaitent que tout aille vite pour tourner la page et commencer une nouvelle vie, soit seul(e) soit avec un nouvel amour.

Quels sont les cas de divorce ?

Il existe quatre types de divorce en France : le divorce pour faute, le divorce sur demande conjointe, le divorce demandé par un époux et accepté par l'autre et le divorce pour rupture de la vie commune. Le cas le plus fréquemment utilisé par les époux reste le divorce par consentement mutuel. L'avantage du divorce à l'amiable est qu'il est rapide et peu coûteux. Depuis le premier janvier 2017, il n'est même plus nécessaire de passer devant le juge aux affaires familiales. En effet, les avocats des deux époux doivent conclure une convention de divorce qui aura pour effet de fixer les conséquences de la rupture du mariage. Peu importe le régime matrimonial des époux et peu importe que les époux sollicitent une pension alimentaire ou qu'ils aient des enfants communs. Cette convention aura également pour effet d’allotir les biens communs entre époux et de fixer le sort du bien immobilier, le cas échéant. Les époux devront réfléchir pendant un délai de 14 jours avant de signer cette convention sous peine de nullité. Le notaire en charge de l'enregistrement de la convention de divorce sera tenu de vérifier ce délai incompressible avant de donner force exécutoire à la convention de divorce.

Qu'est-ce qu'une prestation compensatoire ?

Le divorce peut occasionner un grave déséquilibre financier pour l'un des deux époux. Aussi la réglementation prévoit la possibilité d'obtenir une prestation compensatoire ce qui permet un rééquilibrage. La prestation compensatoire fait souvent débat entre les époux et engendre des frictions dans la mesure où même en cas de décès la prestation sera due par la succession.

Qu’est-ce que la famille recomposée ?

Qu’est-ce que la famille recomposée ?

Vous vous êtes déjà marié une fois et vous aviez eu un enfant. Suite à une situation, vous êtes remarié à une autre personne et vous aviez toujours la garde de votre enfant. Même si vous avez de nouveaux enfants avec votre nouveau partenaire, il faut que vous sachiez que vous constituez une famille recomposée. Une famille recomposée est une famille qui est constituée d’un couple vivant qui a au moins un enfant dont l’un des deux conjoints est le seul parent de l’enfant. À travers cet article, nous allons essayer de comprendre plus ce terme.

Quelle est la composition d’une famille recomposée ?

Une famille recomposée peut être composée de plusieurs membres. Nous pouvons compter :

  • Des belles mères ou des beaux pères quand il s’agit de nouveaux conjoints de ses parents.
  • Des demi-frères ou des demi-sœurs (ce sont des enfants avec lesquels vous aviez un parent en commun)
  • Des quasi-frères ou des quasi-sœurs (ce sont des enfants avec lesquels vous aviez été élevé, mais qui n’ont aucun lien de sang avec vous. Ils sont peut-être les enfants du nouveau conjoint d’un des deux parents qui sont nés d’une ancienne relation).

La famille recomposée est une chose qui est devenue courante de nos jours, mais certains la considèrent comme contre nature. Il faut comprendre que l’élargissement de la famille se fait tout en incluant le passé qui est souvent matérialisé par la présence des ex-partenaires et des enfants qui sont issus de leurs relations précédentes dans le couple. Cela peut vraiment déranger.

Lorsque la famille est recomposée, cela entraine un renversement d’un ordre autrefois établi. Il faut reconnaitre que cette perturbation est une chose qui provient de la frustration, de la jalousie, des sentiments qui proviennent de l’exclusion et des sentiments de déception relative de ne pas être la seule personne qui constitue une attraction au couple. L’enfant est capable de ressentir le manque d’attention et d’affection de son parent biologique parce que son parent se doit de porter une attention particulière envers l’enfant du nouveau conjoint pour que la paix règne. Il arrive aussi que l’enfant culpabilise le fait d’avoir un rapport avec son beau-parent qui est capable de lui faire éprouver un sentiment de trahison envers l’autre parent.

Comment réussir à garder la paix dans une famille recomposée ?

Pour qu’une famille recomposée puisse trouver du succès, il faut se reposer sur le temps, la patience, l’harmonie tout en installant de façon progressive, le soutien inconditionnel du parent biologique envers son nouveau conjoint.

Vous devez aussi comprendre que dans cette construction familiale, les enfants qui ont un lien demi-fraternel ou quasifraternel peuvent toutefois se livrer à une rude confrontation avec pour objectif de se positionner et de trouver la place idéale dans le nouveau cadre. La coopération de tous pour réussir cette construction familiale est essentielle. Il faut forger de nouvelles habitudes pouvant permettre de réunir tous les membres de la nouvelle famille que vous voulez construire.

Le parent biologique doit faire régner une autorité, mais le beau-parent doit aussi participer pour qu’il règne un bon fonctionnement dans la maison. Il doit exercer une certaine forme d’autorité pour la bonne marche vers une meilleure construction. Parce qu’il fait partie de la famille, le beau-parent doit aussi avoir son mot à dire concernant l’enfant de son conjoint.

Cela doit se faire dans la maison et de façon quotidienne. Mais il ne faut pas trop exagérer pour porter atteinte à cette nouvelle construction, car il faut vraiment du temps pour que l’enfant puisse comprendre votre place dans sa vie. Si le respect et l’harmonie ne règnent pas, le beau-parent va devenir un adulte sans responsabilité et sans autorité. Il sera dévalorisé et exclu aux yeux de l’enfant qui peut même le détester.

Il est souhaitable que dans une famille recomposée, le beau-parent, sans tentative ou abus de prendre un rôle qui n’est pas le sien, joue un rôle important dans l’éducation de ses quasi-enfants. Lorsque l’enfant verra que son parent biologique est heureux avec son nouveau conjoint, il va apprendre aussi à tisser un lien avec son beau-parent ou sans trop exiger le respecter.

Apprenez donc à jouer votre rôle dans la famille reconditionnée pour être à l’abri des problèmes.