4 pathologies liées à la grossesse

4 pathologies liées à la grossesse

La grossesse entraîne des changements du métabolisme d’où l’apparition possible de pathologies qui, heureusement, disparaissent le plus souvent après la grossesse. Petits ou grands soucis, quels sont-ils et comment les traiter ?

  1. Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel est causé par une modification du métabolisme du sucre dans le sang. Certaines femmes deviennent ainsi intolérantes au glucose, voire diabétiques en raison d’un taux de glycémie élevé. Les patientes à risques sont systématiquement contrôlées dès lors qu’elles ont plus de 35 ans, un indice de masse corporelle supérieur à 25, un excès de sucre dans les urines ou des antécédents de diabète gestationnel. Les mamans ayant accouché d’un bébé de plus de 4 kg sont également surveillées.

5% des femmes sont concernées par le diabète gestationnel et doivent suivre un régime durant toute l’aménorrhée. À défaut, le bébé pourrait subir des complications telles que des hypoglycémies post natal ou naître trop gros. 

  1. Les lombalgies

Les lombalgies provoquent des douleurs au niveau des vertèbres lombaires, notamment sur L3, L4 et L5. En fait, le poids de bébé exerce une contrainte mécanique ajoutée à une imprégnation hormonale. Elles doivent être soignées au risque de devenir chroniques après l’accouchement. Suivre un traitement de physiothérapie à Montréal , surveiller son poids et adopter des postures adéquates sont le gage d’une bonne récupération physique.

  1. Les reflux gastro-œsophagiens

Les reflux gastriques sont des petites remontées acides du contenu de l’estomac. Elles provoquent une sensation de brûlure et d’irritation. 10 à 30% de la population en souffre au Canada. Il faut consulter un médecin si cela vous arrive pour une prise en charge adéquate. Les changements hormonaux entraînent en effet un ralentissement de la digestion.

Ils touchent les femmes enceintes à partir du deuxième trimestre, mais s’intensifient au cours des derniers mois. Parfois, la femme en subit les conséquences dès le début de la grossesse. Les solutions sont :

  • Attendre 1 à 2 heures avant de se coucher après un repas,
  • Rajouter des oreillers pour garder le haut du corps incliné,
  • Porter des vêtements plus larges pour un meilleur confort,
  • Consommer de plus petites quantités, c’est-à-dire, fractionner vos repas,
  • Manger lentement et bien mâcher,
  • Eviter les plats gras ou épicés, les agrumes, trop acides, les boissons gazeuses.

Si cela ne suffit pas, un traitement médicamenteux adapté à votre état vous sera prescrit.

  1. L’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle est la complication le plus fréquente. La pression s’élève dans les artères et doit être surveillée. C’est pourquoi votre médecin vous prendra la tension à chacune de vos visites. Si elle devient sévère, vous pourriez être hospitalisée durant le reste de votre grossesse. Un traitement médicamenteux sera proposé pour la contrôler à un niveau acceptable pour vous et le bébé.

Les commentaires sont clos.