3 conseils pour réduire les coûts d’exportation

3 conseils pour réduire les coûts d’exportation

Vous avez envie d’accroître vos ventes et de passer d’un terrain de vente local à un domaine international, au-delà du Canada ? Vous pensez à exporter mais vous ne voulez pas non plus y perdre de l’argent ? Ce doute est compréhensible, surtout avec la hausse des pourcentages des TVA imposés sur certains produits. Que vous soyez un particulier ou une entreprise, demander les conseils d’un consultant en transport vous serait d’une grande aide. De l’élaboration d’un plan d’exportation, aux décisions stratégiques, nous vous livrons nos3 conseils pour réduire vos coûts d’exportation.

 

1- S’informer au maximum pour dépenser au minimum

Exporter est l’étape par excellence pour faire grandir son business. Avec la globalisation, une entreprise qui se renferme sur elle-même devient une entreprise vouée automatiquement à l’échec.

 

Que ce soit un export effectué par bateaux, avions ou trains, il est important de dresser la liste des coûts pour pouvoir les analyser et trouver la bonne stratégie pour les réduire. D’un autre côté, il est primordial de connaître le marché ciblé pour mettre en place les bons outils de gestion.

 

Pour avoir davantage d’informations, vous pouvez toujours contacter La BDC : Banque de Développement du Canada, La EDC : Exportation et Développement du Canada ou encore Le Service des Délégués Commerciaux du Canada.

2- Consulter un expert

Vous pouvez très bien procéder à toutes ces étapes tout seul, mais le travail sera nettement plus facile et efficace si vous avez recours à l’expertise d’un consultant en transport. Ce dernier suivra le processus d’export dès sa planification jusqu’à l’accomplissement de la démarche. Entre autres, il vous épargnera d’interminables calculs et des comparaisons de coûts à n’en plus finir.

La réglementation des transactions au Canada est assez stricte. De ce fait, il est conseillé de réclamer une explication détaillée auprès du consultant qui s’occupe de votre dossier. Sachez que des coûts d’exportation élevés sont souvent liés à une incompréhension des règles et des lois.

 

3- Renégocier

Si vos coûts d’exportation sont élevés à cause de vos dépenses externes, renégociez vos contrats et vos liens financiers avec vos fournisseurs. L’économie a beau être bâtie sur des liens de gains monétaires, favorisez des associations qui incluent des proches et/ou des fournisseurs avec lesquels vous vous entendez pour pouvoir demander des baisses de coûts de production.

 

Pour les entreprises les plus développées, il serait préférable d’avoir des agents de ventes dans les pays d’exportation en question. Le système de franchise peut vous faire économiser les frais de transport, tout en assurant une longévité des relations financières et une fiabilité des transactions.

 

Renégocier aussi :

  • Le coût du packaging qui est un coût variable en hausse, surtout avec les impôts sur le plastique et toute autre matière polluante.
  • L’assurance qui protège vos produits durant le transport et qui peut être baissée si vous partagez les coûts avec l’entreprise qui reçoit vos produits.
  • Les taxes qui dépendent des produits, du pays destinataire et de la quantité exportée.

4- En bref

L’exportation est une transaction importante dans la vie d’une entreprise, mais elle peut coûter très cher, voire être plus élevée que les bénéfices. Pour étudier le dossier, il est recommandé d’avoir recours à un expert en transport. Ce dernier vous aidera à vérifier la nature de la transaction et renégocier vos contrats.

 

 

 

Les commentaires sont clos.